Tourisme durable : mettez vous au vert !

Posted on 13/07/2016 at 10 h 31 min

Pas de commentaire

Que vous soyez juillettiste et avez déjà organisé vos vacances, ou aoûtien et qu’elles ne sont pas encore finalisées, c’est bientôt l’heure de partir. Partir, oui, mais c’est toujours mieux de le faire de façon écologique et durable ! Avec le tourisme durable, on ne respecte pas seulement la nature, mais aussi son budget et la culture des locaux.

Bénéfique pour tout le monde

Le tourisme durable vise donc à faire respecter les trois piliers du développement durable : supportable à long terme au niveau écologique, tenable au niveau économique pour tout le monde, et équitable sur le plan social et culturel. En effet, le tourisme a un impact plutôt négatif sur l’environnement :l’utilisation de l’eau dans les piscines d’hôtel, ou sur les parcours de golf, est énorme.
Autre exemple, le bétonnage des côtes, est terrible pour la biodiversité : cela provoque la disparition d’habitats naturels des espèces locales, le raccourcissement des plages et donc leur disparition progressive.

De plus, le moyen de transport le plus utilisé est la voiture, pour environ 65% des français, viens ensuite l’avion avec 31%, puis le train et le bus. La voiture est certes le mode de transport le plus pratique, mais également le plus polluant, malgré des avancées dans la voiture électrique. Les chiffres de fréquentation du bus ont surement changés suite à la récente explosion de son utilisation, du fait de son prix très bas en comparaison aux autres transports.

schema-developpement-durable_medium

Comment faire du tourisme durable ?

D’abord, il faut utiliser les ressources locales de façon optimale, en la laissant se renouveler et sans modifier la biodiversité locale. Ne pas amener de plantes qui ne s’intègrent pas dans la flore locale, ne pas nourrir les animaux avec quelque chose qui pourraient modifier leur régime alimentaire ou même leur être nocif, marcher dans les sentiers balisés pour ne pas piétiner les plantes. Il est également possible de demander au service d’un hôtel de ne pas laver vos serviettes tout les jours, par exemple. Le respect de la faune et la flore locale est la principale bataille du tourisme durable.
Ensuite, il est important de s’imprégner de la culture de l’endroit où vous allez avant de partir. En effet, connaître le pays et pouvoir communiquer un minimum avec la population locale sera vu comme une marque de respect et ne rendra votre voyage que meilleur, tout en vous apprenant beaucoup de choses.

Au final, beaucoup de petites astuces que nous n’avons pas répertoriées mais que vous pouvez trouver seul sont imaginables. Essayez d’y penser avant le départ, et vous pourrez ainsi revenir avec le sentiment d’avoir fais quelque chose pour la planète en plus d’avoir pris des couleurs !

Recevez chaque mois un article exclusif (non-publié sur le blog) + l'ensemble des gestes écolonomiques à faire au quotidien :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *