Comment lutter naturellement contre les maladies fongiques ?

Les maladies fongiques appelées aussi maladies cryptogamiques sont causés par la propagation d’un champignon parasite sur une plante.

L’apparition et le développement de ces maladies sur les végétaux ont surtout lieu lorsque le climat est chaud et humide.

Les spores des champignons, essaimés par le vent,  se déposent ainsi sur le feuillage des plantes et s’introduisent par les pores appelés stomates. Il existe de nombreux types de maladies fongiques mais les plus récurrentes dans nos jardins sont l’oïdium, le botrytis et le mildiou.

Botrytis sur la vigne

La vigne en maturation est très sensible au Botrytis lorsque le climat est chaud et humide.

Les symptômes sont facilement identifiables sur les plants contaminés et peuvent s’avérer dévastateurs si l’homme n’intervient pas. Le feuillage des plantes atteintes par le mildiou est couvert de tâches jaunâtres à brunes et peut parfois laisser apparaître un amas grisâtre cotonneux sur les parties inférieures des plantes lors d’une forte hygrométrie.

Parmi les végétaux touchés par l’oïdium, le botrytis et le mildiou on relève la vigne, la tomate, le melon, les fraises, les pommes de terre, les oignons, les Cyclamens ou encore les Pétunias. Afin de préserver vos fruits, légumes et fleurs du jardin des maladies cryptogamiques, l’équipe d’Anjou écolo a relevé  3 astuces 100% biologiques.

botrytis cyclamen

Le cyclamen est une plante sensible au Botrytis

Solution 1 : Associer les plantes pour un Anti mildiou Bio

D’une part, il est conseillé d’associer les bons végétaux entre eux pour prévenir de l’apparition des maladies fongiques sans avoir recours aux produits de synthèse néfastes pour l’environnement. Par exemple, pour protéger les fraises du botrytis on peut leur associer des pieds de basilic lors de la plantation.  Puis, vous pouvez également associer des pieds de Capucines à vos plants de tomates pour lutter contre le mildiou.

basilic

Associez du Basilic à vos plantation pour prévenir l’apparition des maladies cryptogamiques

Solution 2 : Réaliser un traitement préventif naturel 

Avant que les symptômes des maladies fongiques n’apparaissent sur les plants potagers, il est conseillé de pulvériser des décoctions maisons d’origine naturelle en mesure de précaution. Simples à réaliser, la décoction à base d’ail est un excellent préventif contre le mildiou.

La recette est simple : pour commencer, hachez 100g d’ail le plus finement possible et mélangez le tout dans un litre d’eau. Ensuite, faites bouillir le mélange pendant 3 minutes et laissez la décoction refroidir. Pulvérisez les plants du potager avec la préparation, celle-ci se conserve 3 jours.

décoction d'ail

Une décoction d’ail pulvérisée sur vos plantations permet de prévenir l’apparition des maladies fongiques

Posted on 05/05/2016 at 14 h 14 min

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *