Le recyclage des emballages en aluminium, un atout pour l’environnement

Posted on 25/03/2016 at 17 h 43 min

Pas de commentaire

Même s’il est très populaire, l’aluminium est souvent décrié pour l’impact négatif de son processus de production sur l’environnement. Pourtant, ce métal qui est le plus consommé dans le monde après le fer, présente de nombreux avantages écologiques. Du moins, si on prend le temps de le recycler. En effet, le recyclage des emballages en aluminium permet de faire des économies en ressources naturelles, en énergie, en temps et en argent.

Recyclable à l’infini, l’aluminium constitue une matière idéale

Il n’y a aucune limite au nombre de recyclage auquel l’aluminium peut être soumis. C’est l’une des principales raisons pour laquelle son recyclage est bénéfique pour l’environnement. L’alu est considéré comme un métal durable, même s’il n’existe pas dans la nature. Ce qui signifie qu’on peut le recycler à l’infini, sans qu’il ne perde ses propriétés.  Ainsi, conscient de cet atout écologique, Alltub veille à produire de façon durable ses différents emballages de produits à base d’aluminium.

Grâce aux avancées technologiques, le recyclage des emballages fait de ce métal est plus économique, rapide et requiert moins d’énergie. Actuellement, la récupération et la réutilisation de ce matériau sont des enjeux pour la lutte contre la pollution. Par exemple, les canettes en aluminium sont les matériaux les plus recyclés. Une canette en alu usagée retourne en magasin 60 jours après avoir été complètement recyclée.

Les bénéfices pour l’environnement

Un autre atout du recyclage est qu’il peut réduire les effets du processus de fabrication de l’aluminium sur l’environnement. À titre d’illustration, recycler de l’alu permet de faire des économies d’énergies très significatives par rapport à la production d’aluminium primaire. Soit 95 % d’énergie en moins.

En sus, ce recyclage produit également 95 % de gaz à effet de serre (GES) en moins. De nos jours, la totalité du recyclage de l’alu permettrait d’éviter l’émission de 170 millions de GES dans la nature, chaque année. Recycler près l’équivalent d’une tonne d’aluminium permet d’éviter l’émission de 7 tonnes de CO2. Une tonne de CO2 équivaut environ à un trajet de 7 000 kilomètres en voiture.

En addition, procéder au recyclage de l’alu réduit le recours aux ressources naturelles et aux produits chimiques (alumine, soude caustique, etc.) et limite le besoin d’extraire de la bauxite des mines. Parce que la fabrication d’aluminium primaire, ainsi que l’exploitation des gisements de bauxite ont des répercussions néfastes sur l’environnement (pollution, consommation d’énergie, déforestation…).

Des habitudes qui restent à changer

Si aujourd’hui, trois canettes sur quatre sont recyclées, il reste essentiel d’adopter de bonnes habitudes pour optimiser la récupération et le recyclage des déchets. Parce que trop souvent les consommateurs, ne prennent pas le temps de trier ces derniers et les jettent dans des poubelles classiques. Un véritable problème quand on sait que l’aluminium n’est pas un matériau biodégradable.

Recevez chaque mois un article exclusif (non-publié sur le blog) + l'ensemble des gestes écolonomiques à faire au quotidien :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *