Notre rencontre avec APANAGES Jardin

Posted on 27/05/2016 at 15 h 00 min

Pas de commentaire

Lors de la rédaction de notre article sur le thème des paillages, nous avons eu le plaisir de découvrir la société APANAGES Jardin. Cette jeune entreprise nantaise spécialisée dans les bordures et les systèmes d’aménagement de jardin a éveillé notre curiosité. C’est avec joie que Monsieur Frédéric Guyomarch, le dirigeant d’APANAGES Jardin a répondu à nos questions.  

Bonjour Frédéric, vous êtes depuis peu entrepreneur sur la ville de Nantes dans le secteur du jardinage, dites-nous en plus sur l’origine d’APANAGES Jardin et de sa portée dans la région?

C’est après m’être abîmé le dos à tenter d’enlever d’anciennes bordures en béton dans mon jardin que l’idée de trouver des solutions différentes pour séparer deux surfaces de même nature à germée dans mon esprit.

Je me suis alors inspiré des solutions Anglo-saxonnes qui consistent à remplacer les bordures en béton par de la volige souple, tout en y apportant des améliorations esthétiques, écologiques et fonctionnelles. J’ai alors contacté des entreprises locales et régionales pour la réalisation de prototypes de pièces que j’avais imaginé dans un premier temps, puis, comme les essais et la réactivité se sont avérés concluants, j’ai choisi de continuer ces collaborations pour les fabrications en série.

projetclient

A ce jour, 8 sous-traitant de la région Choletaise et 3 de la région de Nantes  fabriquent et gèrent la logistique d’APANAGES Jardin. Seul, un fournisseur Belge situé à quelques centaines de mètres de la frontière française pour lequel j’ai travaillé pendant 17 ans a été sélectionné pour la fabrication de composants exigeant un savoir-faire très spécifique.

Pouvez-vous nous décrire le projet d’APANAGES Jardin de façon plus générale et ses ambitions ?

L’ambition d’APANAGES est d’offrir des possibilités d’agencement de jardin pérennes, polyvalentes, esthétiques, légères mais aussi facilement recyclables, tout en ne nécessitant pas de compétence ni de moyens de mise en œuvre lourd tel que l’impose le béton, c’est la raison pour laquelle les choix de matériaux ont été cruciaux (aluminium, acier, PVC recyclable)

Une autre idée maîtresse a consisté à créer une organisation en circuit court. Les composants, fabriqués dans la région Choletaise, sont regroupés sur un entrepôt logistique, lui aussi en région Choletaise, puis sont directement livrés chez le client final. Ainsi, il n’y a aucun moment de reprise de charge ce qui en limite de fait l’effet carbone.

De plus, la réduction du nombre d’intermédiaires de la conception à la réalisation du projet encoure à une régression des marges. Ainsi, les prix correspondent à des tarifs directs fabricant qui n’évolueront qu’au gré du prix des matières premières, à la hausse comme à la baisse que je m’engage à les répercuter mécaniquement.

A titre personnel, je souhaite à l’horizon 2018 pouvoir vivre de cette activité dans laquelle j’ai investi mon temps, mon enthousiasme, mon énergie, et mes économies. J’aimerais pouvoir embaucher à terme quelques collaborateurs, sans toutefois aller au-delà de 10 individus, l’essentiel de l’emploi étant déjà déporté chez mes sous-traitants.

Quelles entreprises travaillent à vos côtés pour élaborer vos matériaux?

Les fabricants et sous-traitants qui m’accompagnent dans le projet APANAGES sont des PME qui appartiennent, soit à leurs créateurs, soit à des repreneurs indépendants. Aucun de ces partenaires n’appartient à un groupe industriel ou financier. Si tel devait-être le cas, suite à des rachats d’entreprises, je me mettrai aussitôt en quête de nouveaux partenaires, et cela pour 2 raisons :

APANAGES Jardin est une naissante et minuscule structure et je n’aurai jamais de poids suffisant pour négocier les prix, les délais ou les services avec de « gros » fournisseurs. Les rapports seraient déséquilibrés au détriment d’APANAGES ce qui n’est pas acceptable et peut très vite s’avérer dangereux.

Les entreprises détenues par des financiers, et je l’ai appris à mes dépends dans un passé pas si lointain, se moquent la plupart du temps de l’humain, qu’il soit salarié, client ou fournisseur. Ce sont des entreprises qui n’investissent plus, ni dans les hommes, ni dans les machines ou la recherche et qui sont laissées à l’abandon (avec leurs clients, personnels et fournisseurs) dès lors que les profits ne sont plus au rendez-vous. Des montages financiers dont on parle peu qui s’appellent des LBO (Leveraged BuyOut) sont dévastateurs à tout point de vue. Il est donc hors de question que je cautionne ce type de comportement à plus forte raison parce que j’ai déjà donné !

La société qui façonne le métal est une entreprise qui a été reprise par un jeune repreneur dynamique et ambitieux, dans le sens le plus noble du terme. Il a recapitalisé l’entreprise en grande partie sur ses deniers personnels et prend soin à ce titre de son outil de travail. Il s’agit d’une entreprise de Cholet de 15 personnes environ et pour laquelle je n’ai pas de doute quant au développement local.

La société qui extrude les bordures en PVC est une PME dont le gérant est le fondateur. C’est une société qui a entrepris des démarches environnementales fortes et des engagements auprès de ses clients régionaux en recyclant les vieux PVC qu’ils récupèrent.  Il s’agit d’une entreprise familiale de 50 personnes.

La société spécialisée dans le parachèvement de l’aluminium est une PME familiale de 15 personnes basée près des Herbiers, dirigée par 2 frères et une de leur épouse. Leur sens du service et leur vision de l’entreprise correspond en tous points à ce que je recherchais.

Mon partenaire logistique est un indépendant de la région de Cholet. Là encore, dirigée par ses fondateurs, très consciencieux, ils ont su séduire des marques de luxe leader sur leur marché grâce à la qualité de leur service, leur sens du dévouement et leur organisation sans faille.

L’impact écologique de votre organisation étant moindre, pouvez-vous affirmer que ces partenariats locaux s’avèrent comme de réels avantages concurrentiels dans votre secteur d’activités?

Oui, comme expliqué plus haut, cette organisation, simplifiée à l’extrême, assure un faible impact écologique et environnemental sans comparaison face à des organisations orientées sur le profit et qui n’hésitent pas à approvisionner des composants à l’autre bout de la planète. J’ai, me semble-t-il résisté à l’appel des sirènes asiatiques et Est-Européennes au profit de l’emploi local, bien plus cher, mais ô combien plus réactif et fiable. J’espère simplement que ce pari s’avèrera payant sur le long terme, mais je n’en doute pas trop.

Quelles-sont les étapes à suivre pour que le client puisse réaliser son projet d’aménagement de jardin?

J’ai fait le choix pour APANAGES Jardin de démarrer seul cette activité, aussi, il m’a fallu trouver des solutions pour rendre le client autonome autant que faire se peut. Les prix sont accessibles depuis le site qui de surcroît a été réalisé sur une plate-forme de e-commerce de type open source.

Une rubrique « A VOTRE ECOUTE » permet aux clients et prospects d’APANAGES de me contacter si ils en éprouvent le besoin et je réponds à toutes les demandes dans un délai de 24 heures maximum. (En fonction du flux de demande, mes nuits sont parfois très courtes !)

Les clients et prospects peuvent également réaliser des paniers qui leur permettront de connaitre les prix totaux, les taux de taxes et les frais de transport éventuels. (Les transports sont à la charge d’APANAGES dès 250.00 € d’achats TTC)

carrepotager

Les conditions climatiques propres aux Pays de la Loire ont elles une influence sur le choix des matériaux de construction?

Non, les matériaux sélectionnés sont résistants au gel ou à la chaleur dès lors qu’ils sont correctement utilisés.

Les contraintes climatiques en Pays de la Loire sont négligeables au regard de ce que l’on peut trouver en Savoie, sur les bords de la méditerranée ou en région Parisienne en raison dans ce cas de la pollution qui peut oxyder et détériorer prématurément les métaux.

Merci Frédéric d’avoir répondu à nos questions. Cet échange nous a permis d’en savoir plus sur vous et votre entreprise. Ce fut un plaisir de découvrir votre structure à travers cette valeur écologique que nous défendons communément.

Enfin, nous vous laissons faire part de votre offre généreuse à l’égard de nos amis écolos .

 J’ai beaucoup apprécié la façon de réagir d’ANJOU ECOLO au mail que je lui ai adressé concernant l’emploi des photos de mon site. Les échanges ont été courtois, respectueux, constructifs et réactifs. J’en ai profité pour parcourir quelques pages et me suis vite rendu compte que le discours est objectif et que le contenu est riche sans toutefois succomber au catastrophisme accusateur. Par ailleurs, dans la mesure où mon activité démarre tout juste, on ne va pas se mentir, APANAGES Jardin doit rentabiliser ses investissements et créer de la richesse pour se développer à son tour.

Il me semble par conséquent logique, dans la mesure où vous représentez un large public d’une part, et la proximité engendrant des coûts de transport relativement faible au regard de la situation géographique d’APANAGES JARDIN d’autre part, que vous puissiez bénéficier ou faire bénéficier d’une remise.

Enfin, il est toujours plus enviable et appréciable de faire bénéficier d’avantages des interlocuteurs sérieux et constructifs que de sinistres imbéciles qui ne pensent qu’à vous saigner en tirant profit de vos savoir-faire ( ! ) mais cela n’engage que moi bien entendu….

Le code remise à renseigner sur le site est le suivant. (5% de remise sur l’ensemble du site internet apanages-jardin.fr, valable jusqu’à fin 2016, hors frais de transport. Ceux-ci sont à la charge d’APANAGES dès 250.00 € d’achats)

Rendez-vous sur le site d’APANAGES Jardin

Code de remise: ANJOUECOLO 5 

Pour finir, quelle entreprise souhaitez-vous recommander à l’équipe d’Anjou écolo pour réaliser une prochaine interview ?

La société AILANTHUS, basée à Angers, dont le fondateur est Monsieur Benoit De Bisshop, gérant du site internet ARDOISE-DECO.COM utilise l’ardoise d’Angers comme matière première et fait travailler un ESAT qui réalise les produits qu’il conçoit. C’est malin, joli, écolo, local et social…peut-être une piste à étudier pour vous.

 http://www.ardoise-deco.com/

 

Recevez chaque mois un article exclusif (non-publié sur le blog) + l'ensemble des gestes écolonomiques à faire au quotidien :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *