Comment lutter écologiquement contre les pucerons ? 3 astuces 100% biologiques

Les pucerons peuvent provoquer des dégâts considérables sur les végétaux voire même les supprimer totalement surtout à cette période de l’année ou leur invasion est imminente dans nos jardins en pleine floraison.
Prenons l’exemple des rosiers ou la présence de ces parasites est facilement identifiable. En présence de pucerons, les feuilles du rosier se tortillent sur elles-mêmes, collent et laissent apparaître un film blanchâtre plus au moins farineux sur leur dessus. L’apparence déshydratée de la plante est un autre symptôme causé par les attaques de pucerons dans les cas les plus sévères.

Toutefois pour éviter que l’invasion des pucerons se propage au risque de contaminer les autres végétaux du jardin, il existe des solutions 100% biologiques. L’équipe d’Anjou Ecolo vous propose 3 astuces écologiques permettant de lutter efficacement contre les pucerons :

Solution 1 :  Le savon noir comme Anti-puceron naturel» :pucerons

Très réputé pour ses usages multiples, notamment dans les travaux de la maison, le savon noir trouve également sa place dans les outils du jardinier biologique grâce à ses propriétés insecticides non polluantes pour l’environnement. Le savon noir à usage des jardiniers composé d’huile d’olive, de maïs ou de lin, est commercialisé à bon marché dans des surfaces spécialisées comme les jardineries.

Dès lors que vos végétaux sont attaqués par les pucerons la recette insecticide à base de savon noir est très simple à réaliser. Pour un litre d’eau tiède il faudra diluer 5 cuillères à soupe de savon noir et procéder à la pulvérisation de la décoction sur les végétaux malades une fois qu’elle aura refroidie. Si l’attaque des parasites persiste il faudra alors réitérer le traitement une seconde fois.

Solution 2 : Éliminer les pucerons par l’association de plantes » :

Toutefois, il est possible de mettre en œuvre des solutions moins extrêmes pour éliminer les pucerons, notamment en prévenant leur apparition grâce à une bonne association des plantes du jardin. Par exemple, si vous possédez des rosiers, associez-les avec de la lavande ou encore de la Capucine pour prévenir l’apparition des pucerons car ces plantes émettent des répulsifs vis-à-vis de ces parasites.

Solution 3 : Se débarrasser des pucerons avec les coccinelles » : larve coccinelle

Enfin, pour traiter les pucerons écologiquement, l’emploi d’auxiliaires de culture est aussi envisageable. Les auxiliaires de cultures sont des êtres vivants qui se nourrissent d’espèces ravageuses propres à une culture. Dans le cas des attaques de pucerons sur une culture de rosiers on pourra donc réaliser un lâché de larves de coccinelles dans son jardin.

Les larves de coccinelles se nourrissent abondamment de pucerons soit près d’une centaine de pucerons par jour pour une larve de coccinelle. Pour se les procurer, certaines jardineries proposent de passer commande et de venir les retirer en magasin par la suite.

Qu’est-ce que les auxiliaires de culture?

Posted on 26/04/2016 at 15 h 58 min

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *