Angers, une ville verte : des pommiers en centre-ville

Posted on 10/05/2016 at 14 h 30 min

Un commentaire

Des pommes et des poires en Anjou. À priori rien de surprenant, sauf que la mairie d’Angers prévoit de faire pousser les fruits dans le centre-ville. Une démarche originale qui s’inscrit dans le programme de végétalisation du cœur de la cité du roi René.

Des magnolias pour embellir la ville ? Trop classique pour la mairie d’Angers. L’adjointe à l’environnement, Isabelle le Manio, propose plutôt de planter des pommiers et des poiriers, une première en France à cette échelle. Le but de la démarche est double : donner une place plus importante au végétal dans le centre-ville, mais également mettre en avant la filière fruitière angevine. Le Maine-et-Loire est le premier département français producteur de pommes avec plus de 5000 ha de vergers.

Des poiriers dans le centre-ville d'Angers

Poirier

En ce qui concerne les fruits, les habitants pourront librement les cueillir. Pas de quoi non plus faire son marché, les arbres seront limitées à quelques variétés, les plus résistantes pour s’épanouir en ville.

Angers, la ville la plus verte de France

Angers, place du ralliement

Angers, place du ralliement

 Avec 51 m2 d’espaces verts par habitant (20 de plus que la moyenne nationale), Angers est la ville la plus verte de France selon l’Union nationale des entreprises du paysage (Unep). Une première place qu’elle compte bien garder avec son programme de végétalisation. Il prévoit une « coulée verte » de l’avenue Jeanne d’Arc à la promenade du Bout-du-Monde, ou encore l’ouverture du parc de l’UCO au public. Pour les arbres fruitiers, les premières plantations sont prévues cet autonome dans les espaces publics. Encore un peu de patience, avant de pouvoir déguster une tarte aux pommes du ralliement.

Martin J.

Recevez chaque mois un article exclusif (non-publié sur le blog) + l'ensemble des gestes écolonomiques à faire au quotidien :

Comments (1)

  1. Brunet Reply

    03/07/2016 at 17 h 34 min

    Bonjour,

    Soucieux de l’environnement qui m’entoure comme vous, je cherche à obtenir des informations précises sur « l’après inondation » concernant l’ile St aubin ou je me suis rendu cet après midi avec des amis. Une odeur bizarre et très dérangeante règne sur toute l’ile (ce n’est pas une odeur de vase). On voit aussi très bien lorsqu’on marche, pour se rendre à la maison de l’environnement, une ligne d’horizon qui a été tracé par le niveau des eaux et de la végétation « cramée ». Ce niveau a marqué toute la végétation (par zone entière) les feuilles sont comme « brulées; totalement morte et au sol même constat quand à l’eau elle est par endroit couleur jaune rouille ou noire. Un passant nous à dit que des tonnes d’animaux morts on déjà été évacué du site. effectivement en regardant attentivement la végétation au sol il n’existe plus du tout de vie (plus d’ insecte par exemple) plus d’oiseaux non plus. J’aimerai savoir si c’est du à un phénomène naturel (et savoir lequel) ou à une pollution chimique (car ça y ressemble)

    Merci de votre attention.

    Bien cordialement, François Brunet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *