5 astuces pour consommer moins d’eau à l’arrosage

Bien que nous ayons eu un temps médiocre au mois de juin, le mois de juillet s’annonce bien plus ensoleillé et bien plus chaud. Les jardins vont donc avoir besoin d’arrosage si vous ne voulez pas vous retrouvez avec des plantes sans vie, mais il y a quelques astuces à connaître pour le bien de la planète et de votre porte-feuille !

N°1 : Arrosez le soir !

C’est surement quelque chose d’évident pour certains d’entre vous, mais beaucoup de personnes arrosent dans l’après-midi, aussi pour pouvoir se rafraîchir. Sachez qu’au soleil, près de 60% de l’eau s’évapore avant même d’être absorbée par la plante, ce qui rend l’arrosage en grande partie sans intérêt. Il est donc préférable de le faire le soir, ou même le matin assez tôt.

arrosoir

N°2 : Adaptez vous à la taille du jardin

Inutile d’avoir un arrosage automatique ou un tuyau quand on a un petit jardin, un arrosoir suffit largement pour vos plantes. Dès que ce jardin est de taille plus conséquente, il faudra passer à un tuyau, voire un système d’arrosage automatique. Ce dernier pourra évaluer exactement la quantité d’eau par rapport à la surface du jardin et vous évitez ainsi d’utiliser trop d’eau.

N°3 : Arrosez rarement mais régulièrement

En effet, le sol a besoin d’être humide de façon constante, mais pas engorgé d’eau. La meilleure façon de faire cela est donc d’arroser 1 à 2 fois par semaine, en grande quantité, pour laisser le temps aux plantes d’absorber l’eau et pour ne pas abîmer les feuilles des plantes les plus fragiles.

N°4 : Tailler les grandes plantes et enlever les mauvaises herbes

En périodes de chaleur, la déshydratation est un risque conséquent. Pour limiter ce risque, il est conseillé de tailler ses plantes : cela réduira l’évaporation car il y aura moins de volume au soleil. Ainsi, elle résistera mieux à la chaleur et consommera l’eau bien moins vite. Les mauvaises herbes vont aussi absorber l’eau qui ne leur est pas destinée, pensez donc à les arracher régulièrement et à en faire une salade !

taillage

N°5 : Avoir un jardin adapté au climat

Ultimement, il faut connaître son sol et le climat de chez soi avant de décider ce qu’on va planter. Une terre sableuse, qui s’effritera facilement quand on écrase sa main dedans, va demander un apport en nutriment plus important. Au contraire, la terre argileuse sera plus lourde et moins facile à travailler, mais résistera bien mieux à la sécheresse. Choisissez donc des plantes qui sont adaptées à votre terre !

Maintenant que vos plantes regorgent de santé, apprenez comment lutter contre les différents insectes qui peuvent nuire à votre jardin, mais toujours de façon écologique et naturelle !

Posted on 08/07/2016 at 11 h 23 min

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *